Retombe dans le rouge dans le sillage de Wall Street — Paris

07 Avril, 2018, 13:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Wall Street débute le deuxième trimestre en baisse

Le rebond technique de Wall Street n'est pas très convaincant: le Nasdaq grappille +0,5%, ainsi que le S&P500 et le Dow Jones se détache avec +0,8% avec +0,5%, un écart bien modeste après un nouveau "sell off" de -1,9% lundi soir.

Les scores sont lourds au final puisque le 'Dow' lâche -2,35% (vers 23.930) après un point bas à 23.750 (-3%, une nouvelle fois), le 'S&P' décroche de -2,2% (à 2.604) et le Nasdaq de -2,3% à 6.915 (contre 7.000 à mi-séance). Au plus bas de la séance, il affichait un repli de 10,3% depuis son dernier record le 12 mars.

L'indice élargi S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises cotées aux Etats-Unis, reculait de 0,45% à 2.650, . D'abord axé sur la réplique chinoise au projet américain de relèvement de 25% de certains droits de douane sur de nombreux produits importés, le climat a changé du tout au tout. Dans un tweet dimanche, Donald Trump a menacé de suspendre l'accord de libre-échange entre les Etats-Unis, la Canada et le Mexique (Aléna), actuellement en cours de renégociation. - Imprévisibilité - Le compte Twitter du locataire de la Maison Blanche a fait une autre victime lundi: Amazon. Le géant du commerce en ligne Amazon perdait de son côté 5,26% après une nouvelle salve de critiques de la part du président Donald Trump, qui dénonce ses pratiques fiscales et son usage de la poste américaine.

Le marché a continué à pâtir des secousses du scandale autour de l'utilisation des données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook par la société de conseil britannique Cambridge Analytica. De quoi éventuellement affecter leurs bénéfices.

Facebook, qui a perdu près de 14% au cours des deux dernières semaines, se repliait encore lundi (-2,15%).

Face à la dégringolade de toutes ces valeurs affichant généralement des performances meilleures que le reste du marché, "on est clairement en train de revoir les valorisations de l'ensemble du marché" en attendant le début de la prochaine saison de résultats, a remarqué JJ Kinahan de TD Ameritrade. "Sans détails, il est difficile d'anticiper la direction de l'économie et du marché", a-t-il noté.

Recommande: