Washington publie la liste des importations chinoises visées — États-Unis

06 Avril, 2018, 02:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Donald Trump avait signé le 22 mars

La Chine a annoncé mercredi l'imposition prochaine d'une taxe de 25% sur le soja, les voitures, les petits avions et d'autres produits importés des Etats-Unis, une mesure de rétorsion après l'annonce par Washington de nouveaux droits de douanes sur les importations chinoises.

En réponse, Beijing a dévoilé mercredi une liste des produits importés depuis les Etats-Unis pour le montant de 50 milliards de dollars également, auxquels les tarifs douaniers aussi élevés pourraient être imposés. La date de mise en application de la taxe sera annoncée ultérieurement.

Ces nouveaux droits de douane marquent une nette escalade vers une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Cette décision est une réponse à la publication d'une longue liste de produits chinois contre lesquels Washington envisagerait d'introduire de nouvelles sanctions.

L'ambassade de Chine à Washington a aussitôt condamné l'initiative de l'USTR et promis une réaction proportionnelle, tout en soulignant son intention de régler ce différend par le biais de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ces droits de douanes chinois portent sur de nombreuses importations américaines clés: soja, voitures dont plusieurs types de 4X4, produits chimiques, boeuf, whisky, avions de moins de 45 tonnes, cigarettes. Il avait alors évoqué des mesures punitives contre des importations chinoises d'un montant pouvant atteindre "60 milliards de dollars" pour mettre un terme à ce qu'il affirme être la concurrence déloyale de Pékin et le vol de propriété intellectuelle.

Le président Donald Trump a de son côté signé le 22 mars "un memorandum ciblant l'agression économique de la Chine". Il avait chargé le représentant pour le Commerce (Ustr) de lui soumettre une liste provisoire sous quinze jours, soit avant jeudi.

Les États-Unis, dont la compétitivité dépend de leur capacité à innover, ont ouvert en août 2017 une enquête au titre de l'article 301 de leur législation commerciale sur des violations supposées des droits de propriété intellectuelle. Il a exhorté les responsables chinois "de réduire, immédiatement, ce déficit de 100 milliards de dollars".

Pékin avait déjà fait une déclaration similaire quelques heures auparavant.

La Chine avait annoncé lundi des mesures de rétorsion contre 128 produits comme le porc, le vin ou l'éthanol, représentant quelque 3 milliards de dollars.

Recommande: