Visite en Corée du Nord pour le président du CIO Thomas Bach

03 Avril, 2018, 04:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Visite en Corée du Nord pour le président du CIO Thomas Bach

Des athlètes nord-coréens ont été envoyés à PyeongChang pour les JO en février et les Paralympiques il y a quelques semaines.

Le président du Comité international olympique Thomas Bach est en visite à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord.

"Ils nous ont annoncé qu'ils participeront aux JO de Tokyo 2020, aux JO d'hiver de Pékin 2022, ainsi qu'à toutes les éditions des Jeux olympiques de la jeunesse", s'est félicité le président du CIO.

Le président Thomas Bach "est actuellement en visite en République populaire démocratique de Corée", a indiqué le CIO dans un communiqué. Il était accompagné d'une dizaine de personnes.

"Et cet engagement a été pleinement soutenu par le dirigeant suprême" nord-coréen, a souligné M. Bach. "Il a expliqué que le sport est un des piliers de son plan de développement pour l'avenir de la République populaire démocratique de Corée". Le président du CIO est arrivé jeudi matin en Corée du Nord pour une visite historique de trois jours qui s'achève samedi et fait suite à une invitation du Comité national olympique nord-coréen.

Durant leur rencontre, Kim a remercié le patron du CIO pour avoir permis la participation de Nord-Coréens aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, en Corée du Sud, et pour avoir coopéré activement à travers des mesures exceptionnelles, a ajouté la KCNA.

Le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président du Comité internationale olympique Thomas Bach se sont rencontré vendredi dans "une ambiance chaleureuse et amicale" afin de discuter de la participation des athlètes nord-coréen aux prochains JO et de la collaboration du Comité olympique nord-coréen avec le CIO, fait savoir l'agence centrale de presse nord-coréenne.

"Le sport ne peut pas créer la paix, mais le sport peut bâtir des ponts, ouvrir des portes", avait estimé en février M. Bach, dans un entretien à l'AFP.

Les deux Corées sont dans une phase de détente importante depuis les JO de Pyeongchang, où les délégations des deux pays ont défilé sous un drapeau unifié à la cérémonie d'ouverture. Ce sommet doit être suivi par un face-à-face historique entre Kim Jong Un et le président américain Donald Trump en mai. Et Kim Jong-un, le leader nord-coréen, vient de se rendre en Chine, pour son premier voyage à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir. L'Allemand a également rencontré le ministre nord-coréen du Sport, Kim Il-guk, le même jour.

Recommande: