Social : tout ce qui change à partir d'aujourd'hui

02 Avril, 2018, 01:39 | Auteur: Lynn Cook
  • Allocations prix du gaz chèque énergie: ce qui change au 1er avril

Des hausses des prestations sociales et familiales à la baisse du gaz en passant par l'arrivée d'un nouveau carnet de santé. Mais pas seulement. Les nouveaux parents auront la désagréable surprise de voir l'une de leurs principales aides rabotée.

Le gouvernement a expliqué cette évolution par un alignement, pour les nouvelles naissances, des barèmes de montants et de plafonds de ressources sur ceux du complément familial. Cette mesure figurait dans le Budget 2018 de la Sécurité sociale, voté fin 2017. L'allocation de base va en revanche diminuer de 7,5% à 170,71 euros pour un taux plein (-13,9 euros par mois), et à 85,36 € pour un taux partiel, pour les enfants nés ou adoptés à compter d'avril.

ET AUSSI Qui bénéficiera de la hausse de l'aide à la garde d'enfant? A partir du 1er avril, les locataires qui n'ont pas payé leur loyer pourront être expulsés de leur domicile. Moins de foyers pourront donc les toucher.

Pour un ménage composé de deux parents qui travaillent et accueillant son premier enfant à partir de ce 1er avril, le montant de ressources annuelles à ne pas dépasser pour toucher la prime de naissance est par exemple 41 425 € (les revenus 2016 sont pris en compte), contre 45 666 € pour les enfants nés avant avril 2018.

Plusieurs prestations vont par ailleurs augmenter de 1% au 1er avril, en ligne avec l'inflation, selon le ministère des Solidarités et de la Santé.

Concernant les allocations familiales, elles augmentent de 1%.

Le montant net de la prime à la naissance devrait ainsi passer de 923,09 à 941,66 €.

Pour les familles ayant au moins deux enfants, ces aides vont augmenter d'1 %. Le montant majoré versé aux familles nombreuses modestes augmente, pour sa part, de 8,2% et passe à 256,09 euros par mois. L'allocation de soutien familial, qui complète le revenu des parents isolés ne percevant pas de pension alimentaire, augmente de 5,2 % à 153,70 pour un taux plein et de 115,30 euros pour un taux partiel. La hausse devrait être de 1%.

Coup de pouce au minimum vieillesse. Ainsi le minimum vieillesse sera revalorisé de 30 euros pour atteindre les 833 euros mensuels par mois pour une personne seule. L'AAH doit par ailleurs connaître des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre, à 860 euros, et au 1er novembre 2019 pour atteindre 900 euros.

Cette allocation concerne les personnes âgées, en règle générale de plus de 65 ans, touchant peu ou pas de pensions.

Familles, attendez vous à voir vos allocations revalorisées.

Les tarifs réglementés de vente du gaz vont baisser d'1,1 % en moyenne en avril 2018.

La commission de régulation de l'énergie rappelle que les tarifs de gaz ont baissé en moyenne de 47,7% depuis le 1er janvier 2015. A la hausse. ou à la baisse.

Comme chaque année, la trêve hivernale prend fin à cette date et les expulsions pourront reprendre. Idem pour les coupures d'énergie. Un bel effort comparé à la prime entre 800 et 1300 € versée avant ce 1er avril. Le nouveau carnet de santé qui permet le suivi médical des enfants va évoluer. Aussi, des messages de prévention "pour tenir compte des évolutions scientifiques et sociétales" seront enrichis et actualités et de nouvelles recommandations vaccinales seront mises en place.

Recommande: