Manger souvent à l'extérieur est dangereux pour la santé

01 Avril, 2018, 05:36 | Auteur: Jonathan Ford
  • Restaurants-phtalates

L'organisme d'une personne ayant mangé un repas à l'extérieur dans les vingt-quatre heures précédentes aurait un taux de phtalates moyen 35 % plus élevé que quelqu'un ayant mangé un plat préparé à domicile. Ils sont couramment utilisés pour accroître la flexibilité et la durabilité du plastique.

Les résultats de l'étude ont aussi montré que certains aliments, comme les hamburgers et les sandwichs étaient liés à des niveaux plus élevés de phtalates, mais seulement s'ils provenaient d'un fast-food, un restaurant ou un café.

D'après les conclusions, le fait de manger régulièrement dans les restaurants et les établissements de restauration rapide provoquerait une hausse des niveaux totaux de produits chimiques nocifs dans le corps, en particulier les phtalates, classés parmi les perturbateurs endocriniens.

Grossesse-perturbateurs-endocriniens
Les perturbateurs endocriniens favorisent les troubles du comportement des petits garçons entre 3 et 5 ans

Le docteur Ami Zota, chercheur à l'université George Washington à Washington DC, déclare: "Cette étude suggère que la nourriture préparée à la maison est moins susceptible de contenir des niveaux élevés de phtalates, des substances chimiques liées à des problèmes de fertilité, des complications lors de la grossesse et d'autres problèmes de santé".

Les chercheurs se sont basés sur l'analyse de données de la "US National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES)" collectées entre 2005 et 2014. Pour le moment, aucun lien de cause à effet n'a été trouvé mais il se pourrait que le fait de dîner au restaurant soit "une source d'exposition aux phtalates importante et encore méconnue pour la population américaine", a-t-il ajouté. Il s'agit d'un programme d'études, combinant interviews et examens médicaux, réalisé afin d'évaluer l'état de santé et nutritif des adultes et des enfants à travers les USA. La corrélation entre l'exposition élevée aux phtalates et le fait de manger au restaurant étaient marquée à travers toutes les tranches d'âges, mais plus forte chez les jeunes, ont commenté les chercheurs.

Les phtalates sont des substances chimiques accusées de contaminer et de perturber le système hormonal humain... d'où l'appel à la prudence de Julia Rosshavsky, co-auteure de cette étude qui espère que l'on parviendra un jour à "éliminer les phtalates de l'approvisionnement alimentaire". Plus vous mangez au restaurant et fast-food, plus vous vous exposez aux phtalates.

Recommande: