Une femme porte plainte après un accident sur un passage à niveau — SNCF

31 Mars, 2018, 05:46 | Auteur: Lynn Cook

Sous la violence du choc, la voiture avait été complètement broyée et le train s'était arrêté une cinquantaine de mètres après le passage à niveau. Elle s'apprête à redémarrer lorsqu'elle "constate avec terreur qu'un train lancé à pleine vitesse arrive sur la voie", explique son avocat Me Emmanuel Molina, cité par la Provence, et qui s'interroge sur "des négligences (.) commises par la SNCF". Une automobiliste, qui a réussi à s'extraire de sa voiture juste avant qu'un train ne la percute sur un passage à niveau, a porté plainte contre X et contre la SNCF auprès du parquet de Digne-les-Bains. L'accident n'a fait aucun blessé. Les dépistages d'alcoolémie et de produits stupéfiants sur la conductrice étaient négatifs.

Cet accident était survenu huit jours après celui de Millas.

Selon les passagères du véhicule et les constatations techniques réalisées sur le terrain, les barrières du passage à niveau étaient relevées et les signaux de sécurité n'étaient pas activés au moment des faits.

L'accident s'était produit le jeudi 21 décembre 2017 vers 20 heures sur le passage à niveau des Vannades sur la commune de Manosque. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Recommande: