Sénégal : le maire de la capitale écope de 5 ans ferme

31 Mars, 2018, 04:31 | Auteur: Lynn Cook
  • Khalifa Sall

Ils étaient tous jugés pour un détournement de deniers publics portant sur 1,8 milliard de francs CFA dans l'affaire dite de la caisse d'avance de la mairie de Dakar. Les autres chefs d'accusation retenus contre lui ont été abandonnés.

Il partage sa peine avec son directeur administratif et financier (Daf), Mbaye Touré.

Les avocats de Khalifa Sall dénoncent le verdict et le qualifie de machination judiciaire. Les avocats de Khalifa Sall se disent convaincus que ce procès avait pour seul but d'écarter le maire de Dakar des prochaines élections. En plus de sa condamnation, le maire socialiste est sommé de régler une amende de 5 millions de francs CFA (environ 7600 euros). "Aujourd'hui, nous organisons une soirée de prières dédiée à feu Mamadou Diop, notre père et grand maire, et à notre responsable Khalifa qui est dans les liens de la détention", explique le maire de la commune de Grand-Yoff, Madiop Diop, tout de blanc vêtu comme ses camarades. Il a également procédé "aux certifications de fournitures" de produits prétendument achetés par la Ville de Dakar et qui se sont révélées "fausses", a dit M. Lamotte. Une façon pour Macky Sall d'éliminer des adversaires politiques. Pour la défense, ces fonds existent depuis l'indépendance et sont purement politiques. Fatou Traoré, trésorière du Gie Tabbar et assistante de Mbaye Touré, prend 2 ans de prison dont 6 mois ferme. Quant aux deux percepteurs impliqués dans l'affaire, le procureur a demandé leur relaxe.

Recommande: