Record de distance pour l'A321LR

31 Mars, 2018, 05:33 | Auteur: Aubrey Nash
  • Airbus annonce la commande de 30 monocouloirs par Aegean Airlines | Crédits

L'appareil, qui a atterri vendredi matin à Toulouse, selon un responsable du programme, a effectué un vol d'essai de 10 heures et 50 minutes entre l'île de l'océan Indien et la ville rose, soit une distance supérieure à 8.300 kilomètres (4.500 miles nautiques), traditionnellement couverte par des long-courriers. L'avion était chargé dans des conditions similaires à un vol commercial puisqu'il transportait en plus des onze techniciens et des cinq membres d'équipage, 165 mannequins, soit l'équivalent de 180 personnes à bord.

Airbus donne comme exemple des liaisons Lisbonne- Recife au Brésil, Dubai- Pékin ou encore Singapour- Sydney.

L'avion doit obtenir sa certification aux États-Unis et en Europe au deuxième trimestre 2018 pour une entrée en service au quatrième trimestre de la même année.

Les appareils de la famille Α320neo sont équipés de moteurs de nouvelle génération et sharklets permettant une économie de 15% de la consommation de carburant, une réduction des émissions de carbone et de l'empreinte sonore, ainsi qu'une autonomie accrue de 600 à 1 500 km (soit 1 à 2 heures de vol supplémentaires). Et plus précisément de remplir des vols sans besoin de les alimenter par des passagers en correspondance comme c'est le cas pour les compagnies dites "de réseau " organisées autour de puissants systèmes de hubs, comme Air France ou Lufthansa. "L'A321LR va permettre de desservir des nouvelles destinations pour un moyen-courrier, d'ouvrir des marchés qui n'existaient pas jusque-là, ajoute-t-il". Pour l'avionneur européen, l'exploitation d'un moyen-courrier sur une liaison à longue distance permet à des compagnies aériennes d'ouvrir de nouvelles lignes qui ne seraient pas rentables commercialement avec des avions long-courriers. On connaît le Paris-New York, mais on ne conçoit pas le Bordeaux-Baltimore.

L'A321LR n'est pas le premier monocouloir à effectuer des vols long-courriers. Avec très peu de sièges à bord, ces avions affichent des coûts aux sièges sont aux antipodes de ceux espérés pour faire du low-cost. Si ce dernier a lancé le B737 MAX-10 pour contrer l'A321Neo, il n'a pas encore lancé une version long-courrier.

Doté d'un réservoir en plus, cet avion augmente ainsi son rayon d'action.

Recommande: