Réforme de la Justice : magistrats et avocats protestent avec humour

31 Mars, 2018, 05:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Marseille : avocats, magistrats et greffiers s'opposent à la réforme de la justice

Audiences renvoyées et rassemblements dans les juridictions: les principaux syndicats de magistrats, les greffiers et les avocats sont mobilisés ce vendredi à travers la France pour une nouvelle journée " justice morte " contre la réforme de la justice.

Les avocats sont toujours vent debout contre le projet de loi de programmation pour la justice.

Le magistrat, Souleymane Téliko a estimé que "sur le diagnostic, personne ne peut contester, aujourd'hui, le manque d'indépendance de la justice ". Des échanges avaient eu lieu le 16 février, lors de sa venue à Marseille. Cette mobilisation concerne plusieurs barreaux en Paca.

Suppression de la fonction de juge d'instance (chargé des "petits" litiges), dématérialisation de certaines procédures, mise en place de barèmes pour la fixation des pensions post-divorce.

"Nous contestons ce projet de loi, aussi bien sur la forme que sur le fond", a expliqué le bâtonnier de l'ordre des avocats, Régis Degioanni pendant qu'une quinzaine de ses confrères et consœurs se rassemblaient sur les marches du palais de justice fuxéen en brandissant une pancarte "Justice morte".

Ce projet annonce "sans surprise la mort de la Justice, au terme d'une longue maladie", dénoncent dans un communiqué l'Union syndicale des magistrats (USM), le Syndicat de la magistrature (SM), le Syndicat des avocats de France (SAF) ainsi que la CGT Chancelleries et services judiciaires et d'autres syndicats.

Recommande: