Olivier Faure soutient "les grévistes" et "les usagers aussi"

31 Mars, 2018, 05:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Franck Delattre, Phillipe Pailla et Annie Gérardin sont aux commandes du PS dans leur département pour les trois prochaines années

Olivier Faure a été formellement élu jeudi soir premier secrétaire du PS, en même temps que les patrons des 103 fédérations départementales socialistes, dont les deux tiers environ seront dirigées par ses soutiens, selon des chiffres provisoires obtenus dans la nuit de jeudi à vendredi de sources socialistes. Le député, qui préside le groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale, avait déjà vu son texte d'orientation arriver largement en tête, avec 48,56 % des voix, lors du vote des militants, le 15 mars dernier.

Selon les premières estimations, Olivier Faure devrait pouvoir compter sur au moins 68 fédérations dont celles du Nord, de Haute-Garonne ou de Paris.

Dans un parti qui a élu au niveau national Olivier Faure, elle soutenait la candidature d'Emmanuel Maurel. Et dans soixante-dix fédérations, un seul candidat briguait le suffrage des militants. L'ancien ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll en comptabiliserait 17 dont son fief de la Sarthe mais également la Corrèze, terre de François Hollande, ou l'Hérault. Luc Carvounas, arrivé bon dernier il y a quinze jours (6,36 %), devra se contenter des fédérations du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine. Il conquiert notamment celle des Bouches-du-Rhône, une des plus importantes numériquement. Mais une polémique pourrait y naître, le candidat Yann Ohanessian ayant retiré sa candidature pour dénoncer des irrégularités.

Le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste sera investi le 7 avril lors du Congrès d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et aura la tâche de réunir un parti très divisé après la défaite à l'élection présidentielle, le départ de l'aile droite du parti pour Emmanuel Macron et celui d'une partie de l'aile gauche avec Benoît Hamon.