Attaque de Trèbes: hommage national à Arnaud Beltrame

31 Mars, 2018, 05:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Attaques à Trèbes : un hommage national pour le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

Pour honorer sa mémoire, des centaines de personnes ont afflué dans la cour de l'hôtel des Invalides, monument qui abrite une nécropole militaire et la dépouille de Napoléon 1er, devenu lieu des hommages nationaux aux grands hommes et femmes, comme l'ancienne déportée et femme d'Etat Simone Weil en juillet.

Le président y a prononcé l'éloge funèbre, avant d'élever Arnaud Beltrame au grade de commandeur de la Légion d'honneur. Emmanuel Macron a également appelé les citoyens à "un regain de vigilance et de civisme" pour "combattre l'islamise souterrain, un ennemi insidieux".

Si la scène se déroule dans la salle du coffre où il n'y a pas de caméras, la négociation a pu être enregistrée grâce au téléphone portable du gendarme, qui a eu le réflexe de laisser son portable ouvert.

Le président français Emmanuel Macron a rendu hommage à l'héroïque policier qui est mort après s'être battu et avoir tenté de négocier avec le preneur d'otage, affirmant qu'il symbolisait "l'esprit de résistance français". Les critiques n'ont cessé de se faire entendre depuis que Radouane Lakdim a commis des attaques mortelles à Carcassonne et Trèbes.

L'hommage a réuni tous les courants politiques: les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy, les dirigeants politiques de tous bords dont Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Laurent Wauquiez, plus de 300 députés et des anciens ministres, dont François Fillon, Alain Juppé, Manuel Valls.

Outre l'ensemble du commandement de la gendarmerie, du Colonel Hinterlang, délégué Militaire départemental et d'Yves Rousset, Préfet de Haute Loire, on notait la présence de diverses personnalités, dont Yves Deveze, adjoint au Maire du Puy. Arnaud Beltrame avait rendez-vous avec sa vérité d'homme, de soldat, de chef.

A cet instant, Arnaud Beltrame a crié "assaut, assaut!", à l'intention de ses collègues restés en position à l'extérieur du supermarché. Protection des diplomates, sécurité des convois et des aéroports, Arnaud Beltrame avait plusieurs missions.

Le colonel de gendarmerie qui s'est substitué à une otage au Super U de Trèbes (Aude) est resté pendant près de trois heures auprès du terroriste, Radouane Lakdim. "L'un d'entre nous venait de se dresser, droit, lucide et brave". Beltrame est mort de ses blessures samedi matin.

Recommande: