Empêchée d'entrer en France, une migrante enceinte meurt un mois plus tard

26 Mars, 2018, 02:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Italie manifestations de soutien après la saisie d'un navire d'ONG
AFP  Archives
 ARIS MESSINIS

Sa tentative de s'installer en France s'est soldée par un complet désastre pour Beauty, migrante nigériane de 31 ans qui vivait avec son mari près de Naples. La jeune femme et son mari, qui vivaient près de Naples, ont été bloqués à la frontière française par des gendarmes.

Une information judiciaire a été ouverte samedi à Turin après la mort de la trentenaire nigériane, rapportent la presse et des associations italiennes. Souffrant de Lymphome, elle voulait accoucher auprès de sa soeur en France. Alors qu'elle était enceinte de six mois et qu'elle peinait à respirer à cause du lymphome, les gendarmes l'ont juste déposée en pleine nuit devant la gare de Bardonnecchia, selon Rainbow4Africa. "Les courriers traitent mieux leurs paquets", a dénoncé Paolo Narcisi, un responsable de cette association qui participe à l'aide aux migrants du côté italien des Alpes. Hospitalisée à Rivoli, au pied du Val du Suze, puis dans un service spécialisé à Turin, elle n'a survécu que quelques semaines. Beauty souhaitait alors se rapprocher de sa sœur, et avant tenté avec son mari de rejoindre la France. Elle a mis au monde son bébé avant de rendre l'âme.

Recommande: