Un médecin proposait des vaccins à base de matière fécale — Bretagne

25 Mars, 2018, 02:08 | Auteur: Jonathan Ford
  • Bretagne: il se rend au travail avec 4,57 g d'alcool dans le sang

"Chaque année, les médicaments causent 30000 à 40000 décès", a déclaré le prévenu lundi devant le tribunal correctionnel de Rennes, rapporte OuestFrance. L'homme devait répondre de pratique illégale de la médecine entre septembre 2011 et décembre 2015. Déjà radié en 2006 du conseil de l'ordre des médecins pour charlatanisme, selon nos collègues d'Ouest-France.

Cette activité avait lieu dans son ancien cabinet. Fervent supporter de l'autovaccin, il prélevait les matières fécales de ses patients.

La pratique utilisée par ce médecin n'a aucun lien avec la transplantation fécale. "Cela enlève la dimension d'individualité, j'ai du mal à comprendre", s'est même interrogée la présidente du tribunal.

L'une des clientes du "consultant" l'accuse de lui avoir injecté ses préparations peu orthodoxes contre son gré, ce qu'il dément. Un fait que le principal intéressé réfute: "C'est faux, je ne force jamais personne. Si le malade ne comprend pas mes méthodes, je le mets à la porte", a-t-il démenti.

La défense a joué la carte de la conviction d'un homme "en révolte contre une certaine pratique de la médecine", rappelant au passage que "des médecins ont prescrit le Médiator comme coupe-faim, et pourtant on ne leur demande pas de comptes!". Qui plus est, le médecin en question avait été radié de l'Ordre des médecins depuis 5 ans quand il a commencé son commerce douteux. Verdict le 3 avril.

Le procureur requiert contre l'octogénaire une amende de 5000€ et une interdiction professionnelle définitive.

Recommande: