L'Iran en panique après le limogeage de Rex Tillerson — Nucléaire

17 Mars, 2018, 02:45 | Auteur: Lynn Cook
  • Palais Brongniart

La première visite officielle en Afrique de Rex Tillerson en tant que haut diplomate américain s'est achevé avec son limogeage par le président américain Donald Trump, ce qui a laissé l'Afrique perplexe et dubitative face à la sincérité de la diplomatie américaine. De son côté, le choix de Gina Haspel pour la direction de la CIA est également important pour Donald Trump, pas seulement parce que c'est une femme mais parce qu'elle est particulièrement brillante et surtout apolitique. Quel est son profil? "Cela revenait à donner plus de responsabilités au sein de l'une des agences les plus importantes de l'État à quelqu'un qui a dirigé une opération totalement illégale [les "black sites" ont été fermés et l'utilisation de la torture a été interdite en 2009, NDLR]", a affirmé au New York Times John Sifton, porte-parole de Human Rights Watch. Les dossiers dans lesquels son nom apparaissaient étaient pourtant ont pour le moins compromettants. L'ancien représentant ultraconservateur du Kansas, qui avait été nommé l'année dernière à la tête de la CIA, est un faucon en matière de politique étrangère alors que Tillerson était considéré comme plutôt modéré. Première femme à accéder à ce poste aux États-Unis, elle est notamment connue pour avoir préconisé l'usage de la torture comme méthode d'interrogatoire. "Novembre 2017: le président Trump dément l'éventuel remplacement du secrétaire d'État Tillerson par le chef de la CIA Pompeo". Après avoir servi cinq ans - jamais sur le terrain -, il a intégré l'École de droit de Harvard, l'une des grandes universités du pays par laquelle est aussi passé Barack Obama.

Les avocats de ces détenus membres présumés d'Al-Qaïda souhaitaient récupérer ces vidéos pour les présenter devant les tribunaux. "Félicitations à mon ami et prochain secrétaire d'Etat Mike Pompeo!", a tweeté Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU.

Mais malgré sa nomination et les promesses de réconciliation de Donald Trump, les relations entre Moscou et Washington n'ont fait que se dégrader depuis l'élection du républicain, empoisonnées notamment par les accusations d'ingérence dans la présidentielle de 2016. "Son parcours fait qu'elle n'est pas adaptée pour ce poste", estiment ainsi les sénateurs Ron Wyden et Martin Heinrich.

"Il a dit ce qu'il pensait et a défendu les intérêts de l'agence et de ses employés, en se concentrant sur le coeur de sa mission d'être la meilleure agence de renseignement du monde au moment où on en a le plus besoin", dit-il à l'AFP.

Il intègre ensuite rapidement un autre cénacle, la commission du renseignement de la Chambre, où les élus ont accès à nombre d'informations confidentielles. Il a déclaré être d'avis que la torture "fonctionne", mais qu'il laissera son secrétaire à la Défense James Mattis prendre la décision d'y avoir recours ou non. Revenant sur la très polémique interdiction de voyage aux États-Unis imposée par l'administration Trump aux Tchadiens, Rex Tillerson avait assuré que ces mesures avaient été prises car "nécessaires en raison du conflit qui existe aux frontières du Tchad ".

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Recommande: