Les prochains processeurs Intel immunisés nativement contre Meltdown et Spectre v2

17 Mars, 2018, 00:48 | Auteur: Lynn Cook
  • ImagePlus

Le CEO d'Intel Brian Krzanich est monté au créneau pour défendre les efforts de sa société pour lutter contre les failles Meltdown et Spectre affectant ses puces.

Des correctifs matériels vont être apportés à la prochaine génération de Xeon (Cascade Lake) et à la 8e génération de processeurs Core prévues pour le deuxième semestre 2018.

Brian Krzanich, le patron d'Intel, a pris son clavier pour écrire une annonce sur le blog de la firme.

Intel monte d'un cran sa stratégie de lutte contre Meltdown/Spectre. Peu de temps après avoir communiqué sur l'existence de ces failles Meltdown et Spectre, Intel avait expliqué qu'il faudrait attendre plusieurs années avant de voir débarquer des architectures sortant totalement du cadre de ces failles, qui exploitent pour rappel notamment le fait que les processeurs aient recours aux calculs prédictifs pour autoriser l'accès à des pans de la mémoire normalement protégés et compartimentés. Cependant, ces dernières doivent être transmises via les modules de mises à jour des systèmes d'exploitation (Windows Update, Mac AppStore, mises à jour des distributions Linux et BSD).

Les nouveaux processeurs d'Intel intégreront un correctif pour les failles Meltdown et Spectre. Les deux demanderont des révisions matérielles, qui seront déployées plus tard cette année.

Pour faire simple, ses nouvelles couches de protection contre Meltdown et Spectre 2, appelées partitioning, agiraient comme des murs entre les applications.

Ces problèmes - découverts par des chercheurs de Google à la mi-2017 - rendent potentiellement vulnérables aux pirates des microprocesseurs de l'entreprise Intel, mais aussi de ses concurrents AMD et ARM, dont est dotée l'immense majorité des appareils électroniques et informatiques (ordinateurs, serveurs, téléphones intelligents, etc.) fabriqués ces dernières années dans le monde.

Préserver ces processeurs de la première variante, en revanche, semble bien plus compliqué.

Recommande: