Le Gouvernement grec suspend le championnat national de football

13 Mars, 2018, 06:14 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le président du club de foot de Salonique Giorgos Vasiliadis est plutôt du genre nerveux

Du côté d'Athènes, on sait que cette interruption du championnat et l'incroyable scénario du match PAOK-AEK risquent d'entraîner une lourde sanction de l'UEFA, et une probable exclusion des clubs grecs des coupes européennes la saison prochaine. Les oppositions entre ces deux rivaux sont parfois très tendues. La soirée s'était terminée dans la confusion la plus totale. Une scène surréaliste qui plonge une nouvelle fois le football grec dans les abîmes. Après règlement de l'incident, l'arbitre a finalement accordé le but au PAOK. Mais l'arbitre refuse le but, pour un hors-jeu qui semblait inexistant. Une décision plus que contestable pour l'ensemble du staff du PAOK, qui a aussitôt bondi du banc de touche pour se plaindre.

Le président du Paok avait pénétré sur le terrain et a menacé l'arbitre du match avec un taser. En compagnie d'autres dirigeants du club, en désaccord avec la décision, il s'est rendu sur le terrain pour demander aux joueurs de ne pas reprendre le match. Mais si le spectacle n'a pas été au rendez-vous, c'est un but refusé par l'arbitre Giorgos Kominos (pour un hors-jeu) au PAOK dans le temps additionnel de la seconde période, alors que le score était de 0-0, qui a mis le feu aux poudres. S'il reste introuvable d'ici là, il pourra ensuite être poursuivi en procédure normale.Selon cette source, il "dispose d'une licence" de port d'arme, et n'est donc pas poursuivi sur ce point. Les joueurs visiteurs étaient rentrés au vestiaire, s'inquiétant pour leur sécurité et accusant Savvidis d'avoir attaqué un dirigeant de l'AEK, Vasilis Dimitriadis.

Recommande: