L'émission Cash Investigation visée par une plainte pour "violation de domicile"

12 Mars, 2018, 08:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Elise Lucet animatrice de Cash Investigation

L'action viserait en fait l'émission "Cash Investigation", selon une information du Journal du Dimanche. Une plainte contre X a été déposée pour "violation de domicile privé" le 26 février dernier au nom du Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (Siaap), qui se charge des eaux usées. En début de matinée, des techniciens et des journalistes de l'émission, dont Elise Lucet, sont entrés dans le hall du siège de l'entreprise à Paris, raconte le JDD. Le mardi 13 mars, le magazine présenté par Elise Lucet reviendra en prime time sur France 2 pour un nouveau numéro consacré au marché de l'eau en France, intitulé "L'eau, scandale dans nos tuyaux".

Sur la base de cette information, Cash Investigation est allé interroger Mao Peninou, un des représentants de la Ville de Paris au Siaap et ce dernier n'aurait pas tardé à écrire au procureur de la République afin de le mettre au courant de cette affaire, selon les informations de Capital.

Ce n'est pas vraiment habituel que ce soit les conditions de tournage qui soient attaquées plutôt que son contenu.

La réunion finalement annulée, les membres de Cash Investigation ont distribué des tracts aux employés. "Je m'étonne d'une plainte contre un sujet qui n'est pas encore diffusé et y vois un cran de plus dans une forme d'intimidation", explique un responsable, qui rappelle que des demandes d'entretiens et d'autorisations de tournage ont été formulées à plusieurs reprises auprès de la Siaap, sans succès. "Nous n'avons jamais obtenu de réponse". Elle évoque aussi le "maintien dans les locaux et le filmage des personnes à l'accueil" qui constituent une plainte passible d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

De son côté, la société de production Premières Lignes se défend de toute forme de contrainte.

Recommande: