Échange très tendu entre Eric Dupond-Moretti et Christine Angot — ONPC

12 Mars, 2018, 08:22 | Auteur: Sue Barrett
  • Christine Angot aurait quitté le plateau de ONPC

La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux a en effet été prise à partie par Christine Angot samedi soir alors qu'elle était invitée pour présenter son livre " J'assume ".

C'est presque devenu une habitude hebdomadaire, Christine Angot a une nouvelle fois été au cœur d'un échange très tendu sur le plateau d'"On n'est pas couché".

Virginie Calmels, elle, quittera le plateau quelques instants plus tard, non sans avoir serré la main d'Eric Dupond-Moretti en lui glissant: " Je sais qui je prendrais comme avocat ". "Or ça plombe le truc depuis tout à l'heure", a lâché l'avocat pénaliste. Même Franck Dubosc finit par lâcher: "Ouh.je préférerais être devant un bon film!".

Enfin, l'avocat a annoncé souhaiter que cette séquence ne soit pas "coupée au montage" afin que les téléspectateurs puissent se faire une idée de la joute verbale qui l'a opposée à la chroniqueuse.

"C'est toujours aux femmes qu'on explique avec qui elles ont vécu", réagit Virginie Calmels.

Et tandis que Mme Calmels tentait vainement d'apaiser les tensions, Angot et Dupond-Moretti ont continué à s'envoyer les punchlines, tempérées par la " double loyauté " de l'animateur Laurent Ruquier. "Je trouve qu'ici vous y allez fort ". Mais cela n'a pas calmé Éric Dupond-Moretti. "Je trouve ça d'une violence incroyable madame, poursuit-il".

Christine Angot répond jusqu'à reconnaître son malaise.

ONPC, samedi 12 mars 2018. "On n'est pas au tribunal ici, pardon ".

La chroniqueuse martèle qu'elle le fait pour parler d' "homogénéité sociale ". "Vous êtes très agressif, vous ne me laissez pas poser ma question". Je ne suis pas journaliste, vous n'avez pas à m'interrompre! "(.) Et arrêtez de m'appeler Madame!". Ce dernier, sentant le public acquis à sa cause, a ironiquement rétorqué: "Mais comment voulez-vous que je vous appelle?"

Recommande: