Vladimir Poutine promet de quitter le Kremlin en 2024 — RUSSIE

11 Mars, 2018, 03:10 | Auteur: Lynn Cook
  • En Crimée Poutine salue le rétablissement d'une

Il a par ailleurs affirmé qu'il se "moquait éperdument" d'une possible ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016, insistant sur le fait qu'il n'y avait aucun lien avec le Kremlin.

Le procureur spécial américain Robert Mueller mène une vaste enquête afin de déterminer l'existence d'une éventuelle entente entre les Russes et l'équipe de campagne de Donald Trump.

Mi-février, la justice américaine a inculpé 13 Russes et trois entités russes pour ingérence dans les élections, tous accusés de complot en vue de tromper les Etats-Unis.

"S'ils sont russes, et alors?", a lancé M. Poutine quant à ces allégations.

"Peut-être qu'ils ne sont même pas des Russes mais des Ukrainiens, des Tatars ou des Juifs mais avec la citoyenneté russe, qui devrait également être vérifiée; peut-être qu'ils ont la double nationalité; peut-être que les États-Unis les ont payés pour cela".

La campagne de déstabilisation russe, financée à coups de millions de dollars, aurait débuté dès 2014, selon l'acte d'accusation.

Au cours de cette interview accordée à la télévision américaine NBC, Vladimir Poutine a - comme toujours - refusé de citer le nom de son principal opposant politique, en l'occurrence Alexeï Navalny. "Est-ce nous qui avons imposé des sanctions contre les États-Unis? Les Etats-Unis nous ont imposés des sanctions", a-t-il poursuivi.

"Nous, en Russie, on ne peut juger personne tant qu'elle n'a pas violé la loi russe (.) Au moins, envoyez-nous un bout de papier (.) Donnez-nous un document. Et nous allons y jeter un coup d'oeil".

Les principaux services de renseignement américains avaient déjà dénoncé l'ingérence russe dans la campagne électorale, mais Donald Trump a constamment rejeté toute collusion entre ses collaborateurs et Moscou. "Quelqu'un peut-il croire que la Russie, à des milliers de kilomètres de distance (.) a influencé le résultat de l'élection?"

"Ce n'est pas notre but de s'immiscer. Il n'y a pas de but", a-t-il martelé.

Recommande: