Après le désengagement du Département, le festival réagit — Papillons de nuit

07 Mars, 2018, 09:23 | Auteur: Sue Barrett
  • Bertrand Cantat à La Rochelle le 1er mars 2018

Elle ajoute: " refusant de céder un droit de regard sur son projet culturel, l'association prend donc acte de ce désengagement et regrette que le soutien institutionnel de son Département soit conditionné à la validation de sa programmation.

Le conseil départemental de la Manche a décidé de retirer sa subvention au festival les Papillons de nuit, prévu en mai, en raison de la programmation de Bertrand Cantat, rapporte Ouest France. Le département français ampute aussi le festival d'aides à hauteur de 35'000 euros environ destinés à sa communication. L'association "considère que les institutions politiques, quelles qu'elles soient, n'ont pas de droit d'ingérence dans ses choix artistiques".

Un collectif d'associations féministes a publié une lettre ouverte adressée à la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, réclamant la déprogrammation de Bertrand Cantat au festival Papillons de Nuit, le 18 mai 2018 à Saint-Laurent-de-Cuves (Manche). Pour R.O.C. en Baie, en retirant son soutien au plus grand festival du département, la "collectivité rejette également l'effort de diffusion artistique et d'accès à la culture mené par l'association depuis 18 ans". "Depuis cette date et celle de sa sortie de prison, rien ne laisse entendre que Bertrand Cantat se soit remis en question, bien au contraire, et les témoignages de son extrême violence à l'encontre des femmes se multiplient ces derniers temps".

"(.) Depuis deux semaines, plus de 67500 personnes ont déjà exprimé, par le biais d'une pétition, leur volonté de voir annuler la venue de Bertrand Cantat au festival Papillons de nuit.

Libéré en 2007 de la prison de Muret (sud-ouest), Bertrand Cantat avait purgé plus de la moitié de sa peine après avoir été condamné à huit ans de prison par la justice pour les coups mortels portés en 2003 à sa compagne d'alors, Marie Trintignant.

Recommande: