"La Forme de l'eau" remporte l'Oscar du meilleur film — Los Angeles

05 Mars, 2018, 15:15 | Auteur: Lynn Cook
  • Guillermo del Toro brand deux des Oscars remporté par son film la forme de l'eau à Hollywood le 4 mars 2018.                  REUTERS  Mario Anzuoni

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes.

Le compositeur Alexandre Desplat a décroché dimanche son deuxième Oscar pour la bande originale de La Forme de l'eau, la romance fantastique de Guillermo del Toro, confirmant sa place aux côtés de musiciens français mythiques comme Georges Delerue, Maurice Jarre ou Michel Legrand.

Guillermo del Toro a aussi été sacré metteur en scène de l'année pour ce film qui raconte la curieuse histoire d'une femme muette amoureuse d'une créature reptilienne captive.

Alexandre Desplat, Parisien de 56 ans, est né en 1961 d'un père français fan de la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum et d'une mère grecque qui fêtait ses 90 ans dimanche, Alexandre Desplat a baigné dès l'enfance "dans un tourbillon musical", du jazz à la bossa nova en passant par les musiques grecque et arabe. Frances McDormand et Gary Oldman seront-ils récompensés pour leur prestation exceptionnelle? Ou plus particulièrement un Mexicain de 53 ans peu habitué aux cérémonies de récompenses: Guilermo del Toro, qui a reçu les oscars du meilleur film et de meilleur réalisateur pour La Forme de l'eau. Sa prestation dans le film lui avait déjà valu un Golden Globe. Mais sa plus grande satisfaction, il la trouve ailleurs, dans l'approbation des descendants de Churchill. "Dix-sept d'entre eux nous ont rendu visite", a-t-il expliqué sur CNN. "Nous avons des histoires à raconter et des projets qui ont besoin de financement", a insisté la comédienne de 60 ans, oscarisée pour la seconde fois.

L'Oscar du meilleur second rôle masculin est revenu à Sam Rockwell pour "3 Billboards, Les panneaux de la vengeance". Il a remercié sa mère "qui m'a appris à aimer même face à la haine". Il a rendu hommage à "l'inspiration" de son film, l'actrice transgenre Daniela Vega. Belle soirée pour le Mexique, puisque Coco de Pixar, un hommage à la Fête des morts, a remporté les oscars du meilleur film d'animation et de la meilleure chanson. C'est la sixième victoire d'affilée pour le groupe Disney.

Ces Oscars sont les premiers depuis les révélations sur Harvey Weinstein, le producteur déchu accusé d'avoir harcelé ou agressé sexuellement une centaine de femmes dont des stars comme Gwyneth Paltrow et Salma Hayek, présente au Dolby Theatre. Il a ajouté que le cinéma doit "montrer l'exemple" en matière de harcèlement et d'égalité hommes-femmes.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Recommande: