General Electric veut construire l'éolienne la plus puissante du monde… en France

03 Mars, 2018, 06:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Fil info                STX France: Embarquement sur une barge du jacket de la sous-station P34

Jeudi 1er mars, l'américain General Electric (GE) a annoncé un investissement massif, à hauteur de 400 millions de dollars, pour développer et fabriquer la turbine éolienne en mer la plus puissante du monde.

Le groupe américain va lourdement investir en France pour la production de son éolienne. Elle disposera d'un générateur à entraînement direct de 12 MW. Parmi les postes déjà à pourvoir: celui de responsable de production, qui veillera au respect des processus de production, et celui de responsable qualité, en charge du contrôle qualité des pales livrées aux clients dans le monde entier.

Elle devrait alimenter près de 16.000 foyers européens.

Pour produire sa reine des mers, GE Renewable compte investir près de 330 millions d'euros en France. Or, environ 60 millions de dollars devraient être destinés à la modernisation de l'usine General Electric de Saint-Nazaire. "On répond en ce moment à des appels d'offres, en Europe, aux États-Unis et en Asie, on sera prêt à fournir les Haliade-X quand il faudra les installer", concède GE Renewable, sans pouvoir confirmer pour l'instant répondre à des appels d'offres destinés à la France.

L'énergéticien General Electric a annoncé sa volonté de lancer la fabrication d'une éolienne de 12 MW. Des recrutements ont déjà commencé. "L'Haliade-X montre l'engagement dans l'éolien offshore de GE et va imposer de nouvelles références dans le coût de l'électricité, et ainsi permettre une plus forte croissance dans l'énergie offshore", commente Jérôme Pécresse, le PDG de GE Renewable Energy. En outre, "des investissements supplémentaires, liés à l'ingénierie, au développement, à la fabrication du prototype et à la chaîne d'approvisionnement seront réalisés dans les cinq prochaines années en France" a souligné le groupe.

GE s'est relancé sur le marché des énergies renouvelables en rachetant le pôle énergie d'Alstom en 2015, puis le danois LM Wind Power en 2016 pour 1,5 milliard d'euros.

La bonne nouvelle est que GE va construire ce mastodonte en France.

Recommande: