Vero : l'app sociale qui veut bousculer Facebook et Instagram

01 Mars, 2018, 00:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Vero le réseau social dont tout le monde parle cecile espinasse27 février 2018 Non classé0 Commentaire

Réponse dans cet article.

Frustré par l'expérience des réseaux sociaux existants, Ayman Hariri a voulu créer un "vrai réseau social". Pourtant, le service n'est pas nouveau et a été lancé en 2015 déjà. Et depuis, il a assez peu évolué. Bref, on est exactement dans les mêmes termes que sur Twitter ou Instagram. D'ailleurs, Vero emprunte de nombreux mécanismes à Facebook et à Instagram, et les premiers pas sont donc faciles à faire pour les habitués de l'un ou l'autre réseau social. De plus, Vero n'affiche aucune publicité et ne récupère pas les données personnelles des utilisateurs. Deux géants du Web dont elle entend clairement se démarquer pour attirer les utilisateurs déçus par leur évolution. Rien de révolutionnaire en somme. Alors, qu'est-ce qui distingue Vero de ses adversaires?

Vero ressemble à Instagram, mais utilise un fil d'actualité à l'ancienne. On peut aussi choisir de n'afficher que certains types de contenus pour avoir la main sur les contenus proposés et se concentrer sur ce qui nous intéresse, ou passer par les hashtags pour avoir accès à des publications liées à une thématique en particulier.

Pourquoi parle-t-on de Vero maintenant?

Vero est passé de l'ombre à la lumière en très peu de temps. Le réseau social a tissé des partenariats avec des influenceurs, notamment américains, pour gagner en notoriété et se faire connaître auprès de leur audience. Le service est présenté comme un anti-Facebook, un argument qui parvient à convaincre les jeunes, qui désertent le réseau social de Mark Zuckerberg et sont à la recherche d'une plateforme plus éthique.

Autre explication concernant son soudain gain de popularité, une campagne de communication parfaitement maîtrisée. Il faut savoir qu'en théorie, Vero est un réseau social payant. Mais pour se lancer, il permet au premier million d'inscrits d'en profiter gratuitement. Si Vero a autant de succès actuellement - ses serveurs ont même été saturés -, c'est que le créateur a annoncé que le premier million d'abonnés aura droit à un compte Vero gratuit à vie. En témoigne les notes et commentaires sur le Play Store, globalement négatives. L'app y obtient une moyenne de 2,5/5.

En écrivant cela, la blogueuse touche là le principal sujet que mettent en avant les influenceurs à propos du réseau social libanais: depuis 2015, l'opinion anglophone a beaucoup évolué sur son rapport à Facebook et aux réseaux sociaux, pointant désormais leur déformation du réel et leur trop grand appétit pour les algorithmes de ciblage. "Nous estimons que les modèles gratuits comme ceux de Facebook, Twitter et Instagram sont porteurs d'importants coûts cachés sous la forme de publicités non sollicitées et de collectes de données, et que ces coûts ne sont pas vraiment compris par la plupart des utilisateurs, qui ne sont pas conscients de la quantité de données qu'ils abandonnent à ces plateformes sociales, expliquait l'année dernière son patron et cofondateur, Ayman Hariri".

Recommande: