Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

25 Février, 2018, 02:05 | Auteur: Jonathan Ford
  • Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre

Celle-ci a permis de montrer que ces derniers étaient en fait issus d'une lignée de spécimens domestiqués ayant échappé à leur maître.

Le saviez-vous? Tous les chevaux domestiques modernes sont des descendants des chevaux domestiqués pour la première fois il y a 5500 ans dans les steppes d'Asie centrale.

Leurs résultats montrent que les chevaux de Przewalski sont les descendants sauvages de chevaux élevés à Botaï.

"C'était une énorme surprise", a confié à l'AFP Sandra Olsen, co-auteure de l'étude et conservatrice à l'institut de la biodiversité et du musée d'histoire naturelle de l'Université du Kansas.

Des chercheurs ont annoncé ce jeudi qu'il n'existait plus de chevaux sauvages sur Terre, d'après une nouvelle analyse ADN qui redessine l'arbre généalogique de la famille de ces équidés. Suite à l'exhumation de restes d'une espèce disparue de chevaux domestiqués, nommés chevaux de Botai, dans un site archéologique situé au nord du Kazakhstan, les chercheurs ont pu séquencer leur génome et le comparer à ceux des chevaux de Przewalski. A défaut d'être la source des chevaux domestiques actuels, les chevaux de Botai se sont révélés les ancêtres directs des chevaux de Przewalski!

Et Mme Shapiro, qui n'a pas participé à l'étude, d'ajouter: 'Remplacer le mot 'sauvage' par 'naturel' est un changement sémantique qui pourrait mieux refléter leur évolution historique mais ne devrait pas changer leur statut. En effet, il est quasi impossible d'accéder aux premières étapes de la domestication en analysant les génomes de chevaux modernes, considérablement transformés par la sélection des éleveurs.

"Aucun des 22 chevaux eurasiatiques analysés par l'équipe (couvrant les 4 100 dernières années) n'est apparenté à ceux de Botai", rapporte le CNRS.

Cette découverte mène à un nouveau défi, résumé dans le communiqué du CNRS français: "L'origine des chevaux domestiques modernes doit être recherchée ailleurs".

Recommande: