Jean-Pierre Pernaut répond aux insultes de Laurent Baffie

23 Février, 2018, 02:33 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean-Pierre Pernaut répond aux insultes de Laurent Baffie

En présente de Gilles Bouleau, Anne-Claire Coudray, Evelyne Dhéliat et du reste de son équipe, Jean-Pierre Pernaut a déclaré: "Merci à tous, merci à Gilles Pélisson (PDG de TF1) pour sa confiance, merci à Thierry Thuillier (directeur de l'information du groupe TF1) qui nous a rejoint, à Catherine Nayl qui a été là avant lui, aux quelques directeurs de la rédaction qui se sont succédé, à toutes les équipes, à tous les correspondants.". Il n'est pas là pour faire des blagues, mais au cours de ces 30 années, nous avons trouvé de petits moments qui font sourire. Le présentateur a célébré ce jeudi ses 30 ans à la tête du JT de 13H de TF1, rendez-vous quotidien de millions de Français. Parfois critiqué pour ses commentaires jugés "tendancieux", le présentateur qui adore mettre en avant l'actualité locale continue d'avancer "J'essaie de me blinder et de faire mon boulot d'abord".

A Laurent Baffie, qui avait qualifié Jean-Pierre Pernaut de " réac, beauf, facho " et à ceux qui pensent comme lui, le journaliste répond: " On n'est pas facho parce qu'on aime les régions.

Jean-Pierre Pernaut assume sa déclaration sur les migrants au JT: "Si j'avais à le redire demain, je le redirais " Quel est votre meilleur souvenir de Jean-Pierre Pernaut? "Ce sont des gens qui n'y connaissent rien à l'histoire", a-t-il répliqué. "D'ailleurs, ils sont tous partis, tant pis pour eux ".

Jean-Pierre Pernaut a aussi été critiqué en ayant fait un rapprochement entre population rom et délinquance en 2010. Il assume: " Si ça ne plaît pas à certains bobos, c'est leur problème. Moi, j'essaie d'être naturel, je n'ai pas de téléprompteur. C'est normal qu'il y ait des critiques.

Recommande: