La nouvelle feuille de route pour la monnaie unique bientôt examinée — CEDEAO

22 Février, 2018, 00:28 | Auteur: Lynn Cook
  • Le Président Alassane Ouattara lors d'une conférence de l'UEMOA

Le Président Alassane Ouattara s'est rendu à Accra pour travailler sur une nouvelle feuille de route visant à accélérer le processus de la création de la monnaie unique sous-régionale d'ici 2020. Les dernières déclarations des responsables de la sous-région évoquaient l'échéance de 2020 pour voir se concrétiser ce projet. L'on se souvient encore de l'incendie volontaire d'un billet de 5 000 F CFA à Dakar par un des activistes acquis à la cause d'une nouvelle monnaie africaine, en remplacement du Franc CFA accusé d'être une survivance de la colonisation. Elle remonte à plus de 30 ans. Ce mercredi, ils examinent le programme de la mise en œuvre du programme.

Actuellement, l'espace CEDEAO est caractérisé par la coexistence de plusieurs monnaies. Ce qui fait un total de huit monnaies pour 15 pays pour une population de 350 millions d'habitants avec un PIB de 628 milliards de dollars.

Mais chacun des sept autres pays de la Cédéao a sa propre monnaie: l'escudo pour le Cap-Vert, le dalasi pour la Gambie, le cédi pour le Ghana, le franc guinéen pour la Guinée, le dollar libérien pour le Liberia, le naira pour le Nigeria et le leone pour la Sierra Leone.

Seront également présents les présidents de la Guinée (invité en raison du poids économique de son pays) et du Togo (qui préside la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO).

Recommande: