Une violoncelliste délestée de son précieux instrument dans la rue à Paris

17 Février, 2018, 03:12 | Auteur: Sue Barrett
  • 000_1012Z8

Cette soliste de renom, Victoire de la musique classique en 2003, reconnue internationalement, s'est vu dérober sous la menace son instrument à Pantin, en Seine-Saint Denis. Il a été fabriqué en 1837 par le luthier italien Francesco Goffriller à Udine, son archet personnel, œuvre de Jean-Marie Persoit et datant de 1825, a également été dérobé.

Selon sa plainte, la musicienne n'a pas été blessée. "Ce n'est pas un instrument qui se vend chez le receleur du coin". Il s'est enfui, à pied, encombré du volumineux étui.

Ophélie Gaillard s'est fait voler dans la rue, en région parisienne, son violoncelle du XVIIIe siècle, prêté par une banque, et son archet personnel du XIXe siècle.

Recommande: