"Une belle idée, à condition d'en avoir les moyens" — Service national universel

15 Février, 2018, 07:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Macron souhaite un service national avec

Un Service militaire volontaire (SMV) est expérimenté à petite échelle sur le modèle du "service militaire adapté" (SMA), développé dès 1961 outre-mer. En campagne, Emmanuel Macron avait fait la promesse d'instaurer un "service national obligatoire et universel" d'un mois et pour l'ensemble d'une même classe d'âge, soit entre 600.000 et 800.000 jeunes par an. Depuis, hormis une Journée Défense et Citoyenneté (anciennemment Journée d'Appel), les Français n'ont plus de service obligatoire à effectuer, qu'il soit militaire ou civique.

Pour le gouvernement, la question se pose sur le caractère obligatoire. Dernière précision, " son coût ne sera pas prohibitif ". Mais "en terme de cohésion nationale, ça sera un vrai élément de transformation". Deux ministres ont récemment fait entendre des positions divergentes sur le futur service national. À partir de 16 ans, soit une semaine en internat pendant les vacances scolaires, avec le même programme pour tous. Un "passeport de défense et de citoyenneté" serait délivré à l'issue de cette période.

Selon des informations de la radio France Inter, le texte préconiserait un "parcours citoyen en trois étapes", que les jeunes effectueraient entre leur 11e et leur 25e année. "Ce n'est pas notre vocation, on ne peut pas être une armée de combat et un centre éducatif", tranchait auprès de Reuters une source militaire. Et puis mardi, lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle, le chef de l'État a rallongé ce temps d'engagement " autour du trimestre ", évoquant " une partie obligatoire entre trois et six mois ". Est-ce que ce sera civil ou militaire?

"'Obligatoire', je ne sais pas ce que c'est. Beaucoup d'adultes, issus de la réserve, du milieu associatif, pourraient encadrer". Le porte-parole a détaillé que " la totalité d'une classe d'âge " sera concernée, avant de rappeler le caractère universel du service: " ce sera obligatoire pour les garçons et les filles. En clair: les députés sont écartés, alors qu'ils ont rendu ce mercredi 14 février un rapport sur le service national. Certains jeunes pourront-ils y échapper? Emmanuel Macron a quant à lui chargé un groupe de travail de rendre des conclusions en avril. La phase d'expérimentation pourrait débuter dès le début de l'année 2019.

Recommande: