Manger lentement peut faire de perdre du poids — Lifestyle

15 Février, 2018, 07:57 | Auteur: Jonathan Ford
  • Selon une étude japonaise manger moins vite permet de perdre du poids

Une nouvelle qui fera certainement plaisir aux inconditionnels de la ligne.

Ceux qui ralentissent le rythme auquel ils mangent ont tendance à perdre du poids, selon une étude japonaise publiée mardi 13 février, effectuée sur des diabétiques.

Basée sur les données allant de 2008 à 2013 de près de 60 000 personnes atteintes de diabète au Japon, cette étude a montré que des changements alimentaires, notamment celui de manger moins vite, étaient fortement associés à une diminution de l'obésité, de l'IMC (indice de masse corporelle) et du tour de taille. Et les spécialistes de poursuivre, soulignant que "des interventions visant à réduire la vitesse des repas peuvent être efficaces pour prévenir l'obésité ". Durant cette période, les participants.es, tous diagnostiqués avec un diabète de type 2, ont été suivis régulièrement.

7% des personnes interrogées ont affirmé manger lentement et affichaient dès le départ un tour de taille moins élevé. Parmi ces personnes, seulement 21,5% étaient atteintes de surpoids, soit un indice de masse corporelle au-delà de 25.

Après avoir pris en compte les éventuels biais de l'étude, les chercheurs ont calculé que les personnes mangeant à vitesse dite "normale" étaient 29% moins susceptibles d'être obèses que ceux mangeant rapidement.

Chez les personnes disant manger à une vitesse "normale" (56%) et "vite" (37% d'entre elles), le surpoids était plus fréquent, avec respectivement 36,5% et 44,4%. Deux autres conseils alimentaires en guise de conclusion: ne pas manger après le repas du soir, ni dans les deux heures qui précèdent le coucher. Et elles avaient un IMC plus élevé.

Les chercheurs ont observé une nette perte de poids chez les participants qui ralentissaient leur cadence pendant le repas.

D'après Simon Cork, du Collège impérial de Londres, cette "étude intéressante confirme ce que nous pensons déjà, à savoir que manger lentement est à l'origine d'un gain de poids moindre que manger vite". C'est probablement dû aux signaux lancés par le système digestif qui communiquent au cerveau qu'on est rassasié à temps pour limiter la quantité ingérée.

Quelques obstacles. Pour Susan Jeb, professeure de diététique à Oxford, "le problème qui reste" est de savoir comment inculquer efficacement l'habitude de manger lentement. Du coup, manger trop vite incite à manger plus, alors qu'en réalité, notre estomac serait déjà bien rempli.

Recommande: