L'épidémie fait un mort dans la Vienne — Rougeole

15 Février, 2018, 07:55 | Auteur: Lynn Cook
  • Quatre questions sur l'épidémie de rougeole qui a fait une victime en France

L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine vient d'annoncer le décès d'une femme de 32 ans de la rougeole au Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Poitiers. Il fait partie des onze vaccins devenus obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier, selon un nouveau calendrier vaccinal rendu public le 9 février.

L'ARS recommande de vérifier les vaccin de tous les néo-aquitains. La majorité (90%) des patients n'était pas vaccinée.

L'épidémie "persiste" dans cette région, selon l'ARS qui recense à ce jour 269 cas confirmés, dont 66 ont nécessité une hospitalisation, et pour quatre des patients une admission en réanimation.

L'épidémie de rougeole a débuté sur un campus bordelais. C'est une vaccination très efficace qui protège de la maladie dans près de 100% des cas après 2 doses de vaccin.

L'ARS recommande aussi de consulter au plus vite dès les premiers symptômes.

La rougeole est une maladie extrèmement contagieuse qu'il faut prendre très au sérieux. La transmission se fait essentiellement par voie aérienne soit directement auprès d'un malade, soit indirectement du fait de la persistance du virus dans l'air. L'éruption dure 5 à 6 jours. Par contre, il existe un vaccin qui peut limiter la propagation cette maladie et éviter des complications graves. En tout, la rougeole a causé la mort de 11 personnes en tout, en France depuis 10 ans. Pour Ebola, c'est une à 2 personnes.

Suis-je vacciné (e)? Que faire en cas de doute?

"Il reste un énorme réservoir de sujets non immunisés, qui peuvent être demain les prochains cas de rougeole, voire de décès", dit-il.

La priorité: se faire vacciner pour stopper l'épidémie! Une attention particulière devra être portée par toutes les personnes en contact avec des collectivités d'enfants ou des personnes malades. Mais aussi quand on est adolescent ou encore adulte si cela n'a pas été fait. Il peut se faire à n'importe quel âge. Les boutons couvrent dans un premier temps le visage et le haut du cou. Il consiste en deux doses, la première à 12 mois et l'autre entre 16 et 18 mois.

En dehors de la vaccination qui permet de prévenir la maladie, le virus de la rougeole ne peut être réellement combattu par un traitement antiviral spécifique.

Recrudescence du nombre de cas de rougeole en Nouvelle-Aquitaine: urgence vaccination!

Recommande: