L'état de catastrophe naturelle reconnue pour 275 communes — Inondations de janvier

14 Février, 2018, 17:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Crues de janvier: 275 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

Selon lui, le coût des dégâts devrait être " plutôt inférieur aux dernières inondations de 2016 ".

Les sinistrés des inondations de fin janvier vont bientôt pouvoir être indemnisés.

Peu avant le déplacement du chef de l'Etat, la commission de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle s'est réunie "en procédure accélérée", sous l'égide du ministère de l'Intérieur, les services experts devant notamment identifier les communes où la crue décennale a été atteinte ou dépassée.

En janvier dans la région parisienne, des pluies exceptionnelles tombées sur des sols saturés d'eau ont provoqué la crue des cours d'eau, comme la Seine, la Marne ou encore le Grand-Morin. Les démarches d'indemnisation sont par ailleurs accélérées (3 mois).

La reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle permet une prise en charge plus rapide de la part des compagnies d'assurances. Dans le cas présent, les assureurs ont même promis d'accepter le dépassement de ce délai.

Au-delà de ces 275 premières communes, les dossiers de 156 autres communes ont été ajournés dans l'attente d'expertises complémentaires, indiquent dans un communiqué commun les ministères de l'Intérieur, de la Transition écologique et de l'Économie.

Quant aux 156 dossiers en souffrance, le gouvernement promet qu'"ils feront l'objet d'un nouvel examen lors d'une nouvelle commission d'ores et déjà programmée le 6 mars prochain". Durement touchée par les intempéries, la ville du Val-de-Marne attend dans l'après-midi la visite d'Emmanuel Macron qui doit se rendre dans le quartier du Blandin où il rencontrera notamment "les forces de sécurité et les services mobilisés et échangera avec les acteurs du projet de renaturation de l'Yerres". Mercredi matin, à Paris, la Seine était encore à 4,15 m au pont d'Austerlitz.

Sur la moitié nord du pays, l'heure est encore aux décrues de certains cours d'eau qui se poursuivent très lentement et pourront être ralenties par de nouvelles pluies, précise le site Vigicrues. Le fleuve avait atteint 5,86 m le 28 janvier, et le tronçon central de la ligne C du RER dans la capitale, est resté fermé plus de deux semaines.

Recommande: