Engie. Jean-Pierre Clamadieu futur président

14 Février, 2018, 17:20 | Auteur: Aubrey Nash
  • Engie-Le Maire a rencontré Clamadieu que lEtat soutiendra-source | Crédits

Le groupe énergétique a confirmé début février que sa direction resterait bicéphale et qu'il cherchait donc un successeur à Gérard Mestrallet pour le remplacer à la fin de son mandat, le 18 mai, et former un nouveau tandem avec sa directrice générale, Isabelle Kocher.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, "a rencontré M. Clamadieu ce matin et l'Etat votera en (sa) faveur s'il venait à se présenter", a-t-on déclaré dans l'entourage du ministre, ajoutant qu'il reviendrait au conseil d'Engie de se prononcer. Cette nomination était largement attendue.

Jean-Pierre Clamadieu apporte à la fois son expérience d'industriel, qui a réussi le redressement du groupe Rhodia avant sa vente à Solvay, et de la gouvernance dissociée qui est la règle dans le groupe belge contrôlé par une famille.

Le monde de l'industrie et de l'énergie, Jean-Pierre Clamadieu les connaît bien.

Isabelle Kocher serait ainsi devenue la première femme PDG du CAC 40. "Nous accélérons maintenant le processus d'identification de son successeur afin de poursuivre la stratégie mise en œuvre avec succès ces dernières années et remercions Jean-Pierre pour son engagement à faciliter la phase de transition qui s'ouvre" a déclaré Nicolas Boël, Président du Conseil d'Administration de Solvay. De sources concordantes, le poste reviendra à Jean-Pierre Clamadieu, 59 ans, l'actuel patron français du groupe chimique belge Solvay où il devra organiser sa propre succession.

Il remplacera Gérard Mestrallet qui sera nommé "président d'honneur" "en reconnaissance des 23 années qu'il a consacrées à la construction du groupe", est-il indiqué dans le communiqué.

Recommande: