Accusé d'agressions sexuelles, il sort de son silence — Gilbert Rozon

09 Février, 2018, 02:00 | Auteur: Sue Barrett
  • Gilbert Rozon réfute les allégations d'agressions sexuelles

Gilbert Rozon est revenu mercredi 7 sur les accusations d'agressions sexuelles dont il fait l'objet de la part d'une dizaine de jeunes femmes.

Après l'affaire Weinstein, de nombreuses personnes ont dénoncé les violences sexuelles dont elles ont été victimes.

Gilbert Rozon a été interrogé une première fois sur les allégations le visant à sa sortie de la salle d'audience de la Cour supérieure, à Montréal, où il était appelé à témoigner en marge du litige commercial qui l'oppose à Québecor en lien avec la vente de ses actions du Groupe Juste pour rire.

Onze femmes ont déjà témoigné a visage découvert à l'encontre du producteur de 63 ans pour des faits qui auraient été commis entre 1982 et 2016.

D'après Le Journal de Montréal, Gilbert Rozon s'est posé en victime devant la presse et a tout nié en bloc. En donnant cette réponse, le producteur met fin à toute possibilité d'un règlement à l'amiable avec ses accusatrices.

Jusqu'à présent, Gilbert Rozon avait choisi de ne pas s'exprimer.

Précisant ensuite n'avoir "jamais fait l'amour à quelqu'un si une personne [lui disait] non", Gilbert Rozon a déclaré que ces accusations avaient été faites dans "le cadre du mouvement #MeToo".

Le fondateur du groupe Juste Pour Rire a accepté de répondre rapidement aux questions de la chaîne de télévision du Québec TVA, alors qu'il sortait du Palais de Justice de Montréal.

" Ces histoires-là, c'est... on verra c'est quoi les motivations, mais enfin moi je... je suis fatigué Madame", a-t-il conclu avant de s'engouffrer dans sa voiture.

Les victimes présumées de l'homme d'affaire ont crée un collectif, Les Courageuses, afin de se soutenir dans cette démarche.

L'affaire avait provoqué son éviction du jury de l'émission française La France a un incroyable talent sur M6 et sa démission de la présidence du festival d'humour québécois Juste pour rire.

Recommande: