Macron lance une pique à Trump — Davos

25 Janvier, 2018, 01:31 | Auteur: Lynn Cook
  • Le secrétaire au Commerce Wilbur Ross à Washington le 12 décembre 2017

"Si nous pensons que les choses ne sont pas justes, que les mécanismes ne sont pas réciproques, alors nous devons trouver des solutions multilatérales, et non unilatérales", a déclaré Angela Merkel au Forum économique mondial, où est attendu dans l'après-midi Emmanuel Macron. "Heureusement vous n'avez invité aucun sceptique du changement climatique cette année".

Suisse: manifestation anti-Trump à Zurich Label: AFPTV - Premieres images Date d'ajout: 23/01/2018 Description: Des manifestants se rassemblent à Zurich pour protester contre la visite prévue du président américain Donald Trump au Forum économique mondial de Davos. Après avoir commencé par expliquer en anglais le sens des réformes entreprises en France, le chef de l'Etat est passé au français pour philosopher sur l'avenir de la mondialisation.

"Il a ainsi appelé les multinationales à " renoncer à l'optimisation fiscale à tout crin " et affirmé que les gouvernements devraient, eux, avoir des " stratégies fiscales coordonnées au niveau international ", notamment pour taxer les géants du numérique "qui ne paient pas d'impôts ". Sans quoi, a-t-il averti, "les extrémismes gagneront dans 10 ou 15 ans dans tous les pays". S'il vient de baisser le taux d'imposition des sociétés, tout comme d'ailleurs Donald Trump, Emmanuel Macron n'en a pas moins appelé à cesser la "course au moins-disant" fiscal entre Etats. Emmanuel Macron demande par exemple aux Etats-Unis et à la Chine de rejoindre une initiative d'harmonisation fiscale menée par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique).

Recommande: