La Tunisie désinscrite de la liste de l'UE — Paradis fiscaux

24 Janvier, 2018, 11:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières fiscalité et douanes et le vice-président de la commission Valdis Dombrovskis, entourent Dana Reizniece-Ozola la ministre des Finances de la Le

L'étude de leur situation avait été suspendue suite aux ouragans de cet été.

Le Panama, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et Barbade ne sont plus sur cette liste noire. Les plus sceptiques y voient la confirmation que l'exercice est soumis à d'intenses considérations politico-diplomatiques.

Interrogée par l'AFP, une experte de l'ONG Oxfam, Aurore Chardonnet, a critiqué la décision à venir: "c'est une tendance inquiétante, juste un mois après avoir adopté la liste, ils enlèvent des pays".

"Notre processus d'inscription fait déjà ses preuves", a déclaré Vladislav Goranov, ministre des Finances de la Bulgarie, qui assure actuellement la présidence du Conseil de l'UE. Les ministres des Finances de la zone euro ont décidé de diviser par deux cette liste d'États aux pratiques fiscales jugées non-coopératives, la ramenant de 17 à 9. Et feront nécessairement l'objet d'un suivi.

D'ici la fin de l'année une évaluation sera faite sur la mise en oeuvre des engagements promis. Cette dernière, qui comprenait 47 pays, en compte désormais 55, avec les huit nouveaux venus.

De leur côté, le Panama et la Tunisie se sont félicitées d'avoir quitté le petit cercle des pays blacklistés.

Restent désormais dans la liste " noire " les Samoa, les Samoa américaines, l'île de Guam, Bahreïn, les îles Marshall, la Namibie, les Palaos, Sainte-Lucie et Trinité-et-Tobago.

Pierre MoscovicDans un entretien accordé au quotidien La Presse paru ce mardi 23 janvier, le commissaire européen aux affaires économiques, Pierre Moscovici est revenu sur l'inscription de la Tunisie en tant que paradis fiscal par l'Union Européenne.

Nous exigeons la publication des engagements pris par les pays retirés de la liste.

Recommande: