Facebook : les utilisateurs classeront les médias selon leur fiabilité

23 Janvier, 2018, 02:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Fake news avec l'aide des usagers Facebook cherche les sources

"Cette nouveauté ne modifiera pas la quantité d'informations que vous verrez sur Facebook". Dans un billet de Mark Zuckerberg, le PDG explique qu'il souhaite que les membres du réseau social déterminent la fiabilité des publications de presse. En effet, l'utilisateur sera le premier juge de la viabilité d'une information: "Nous allons désormais demander aux (utilisateurs) s'ils connaissent telle ou telle source publiant des informations et, si c'est le cas, s'ils font confiance à cette source".

"Nous aurions pu prendre ces décisions nous-mêmes, mais ce n'est pas quelque chose qui nous convient".

Au cours des dernières années, Facebook a vraiment évolué quand il s'agit de savoir comment vous pouvez offrir des informations sur son site Web.

"La question difficile à laquelle nous nous sommes heurtés est comment décider quelles sources d'informations sont jugées fiables par le plus grand nombre, dans un monde si divisé", écrit le président et le fondateur de Facebook, qui explique vouloir mettre en avant sur son réseau "l'information de haute qualité" et lutter contre "le sensationnalisme et la désinformation".

Dans son message publié sur sa page Facebook, M. Zuckerberg indique que son équipe et lui ont eu du mal à trouver le meilleur moyen de déterminer quelle source suscite une confiance consensuelle au sein de la population. Le nouvel algorithme privilégie donc moins le contenu des entreprises, des marques et des médias. En allant de l'avant, Facebook anticipe des informations concernant 4% du flux d'informations, en dessous de 5% aujourd'hui.

Facebook a déjà essayé de demander aux utilisateurs d'identifier des fake news en signalant de faux articles pour les empêcher de se propager, mais la fonctionnalité a été abandonnée le mois dernier après que des études ont démontré que cela ne fonctionnait pas.

Recommande: