Emmanuel Macron annonce "un effort budgétaire inédit" pour la Défense

20 Janvier, 2018, 03:27 | Auteur: Lynn Cook
  • POOL New  Reuters                       Emmanuel Macron sur le pont du Dixmude

Le président français Emmanuel Macron s'est engagé vendredi à gonfler les dépenses militaires de son pays au cours des prochaines années, afin d'assurer la sécurité du territoire français et de maintenir la présence de l'armée française à l'étranger.

Six mois après qu'une crise concernant le budget de l'armée eut mené à la nomination d'un nouveau chef d'état-major, M. Macron a déclaré que cet effort financier est "sans précédent". Ecoutez la totalité du discours du président de la république en direct.

Budget, service national universel, renouvellement de la dissuasion nucléaire.

"Monsieur le directeur, il n'y a pas de hasard dans la vie", a plaisanté le chef de l'Etat, déclenchant les rires du public.

Des "travaux de renouvellement" seront également lancés au cours du quinquennat pour les "deux composantes", océanique et aérienne, de la dissuasion nucléaire, qu'Emmanuel Macron a qualifié de "clef de voûte de la stratégie de défense" de la France.

S'exprimant face à 1.500 militaires à bord du navire Dixmude, le Président a confirmé que le budget de la Défense était augmenté de 1,8 milliard d'euros en 2018 pour le porter à 34,2 milliards d'euros.

Emmanuel Macron a présenté ses voeux aux armées, vendredi à Toulon. "La dissuasion fait partie de notre histoire et de notre stratégie de défense et elle le restera", a-t-il assuré.

Le chef de l'Etat a par ailleurs adressé une mise en garde aux industriels de défense en exigeant une "meilleur rapport coût/efficacité " pour les matériels militaires.

Sur un autre registre, M. Macron a indiqué que la loi de programmation militaire sera prochainement présentée aux armées, annonçant l'ouverture d'un nouveau chantier: le service national universel, une de ses promesses de campagne. Il a notamment déploré "les taux d'indisponibilité " de certains équipements au sein des armées.