111 sportifs russes sur 500 retenus provisoirement — Russie

20 Janvier, 2018, 02:58 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Tous sports- JO- De nombreux athlètes russes ont été refusés par le CIO

Ces athlètes ne sont cependant pas encore assurés d'une participation aux Jeux. En raison du vaste scandale de dopage qui a secoué le pays, la Russie n'est pas autorisée à participer aux Jeux de PyeongChang. De plus, 51 entraîneurs et 10 personnels médicaux ont également été écartés par ce panel présidé par Valérie Fourneyron, ex-ministre française des Sports.

Sur un total de 500 athlètes, le comité d'examen en a retenus 111.

"Après d'intenses semaines de travail du comité d'examen indépendant au cours desquelles le cas de chaque athlète a été étudié en détail, il a été constitué un pool d'athlètes intègres parmi lesquels pourront être sélectionnés les athlètes à inviter aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 en tant qu" Athlètes olympiques de Russie' (OAR)", a expliqué le CIO. Plus de 80% des 111 athlètes russes présélectionnés sont des athlètes qui "n'ont pas concouru aux Jeux olympiques d'hiver de Sotchi 2014". "Cela indique qu'il s'agit d'une nouvelle génération d'athlètes russes".

Aucun des 42 athlètes sanctionnés et suspendus à vie par la commission Oswald du CIO "n'a été laissé dans le pool de présélection", a rappelé le CIO.

Les invitations des sportifs russes ne pourront être émises "que lors de la réunion d'enregistrement des délégations le 27 janvier prochain à PyeongChang", a ajouté le CIO, soulignant donc qu'une liste définitive des athlètes russes invités "ne pourra pas être publiée avant cette date". D'autres conditions préalables ont en effet été requises, précise le CIO.

Ces contrôles, explique le CIO, se concentrent "sur des disciplines et nationalités spécifiques qui présentent un risque particulier, ainsi que sur des athlètes individuels et groupes d'athlètes choisis en fonction de leur classement, d'un changement suspect dans leurs performances, ou de précédents résultats anormaux".

Recommande: