Stéphane Peterhansel arrêté: Dakar-ES7

14 Janvier, 2018, 09:26 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Dakar Peterhansel prend sa revanche
AFP
 FRANCK FIFE

Et maintenant Stéphane Peterhansel! Avec l'expérience de ses 29 participations, "Peter" a eu raison de se méfier. Sainz a devancé le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota), deuxième à 12'05, et le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota), troisième à 14'19. Un problème mécanique lui a fait perdre près d'1h45. Ses coéquipiers Cyril Despres et David Castera ont rejoint l'ex-motard et son copilote Jean-Paul Cottret des dizaines de minutes plus tard pour leur porter assistance, et les aider à repartir après une longue séance de mécanique improvisée dans l'altiplano bolivien. Sainz et Lucas Cruz, qui comptaient 27 minutes de retard sur eux, sont virtuellement leaders du rallye sur ce qui pourrait être la dernière des quatre Peugeot officielles encore aux avant-postes. A 55 ans, le "Matador" de Madrid, qui reste sur cinq abandons consécutifs, semblait le plus en retrait de la "Dream Team" de Peugeot. "Tout peut arriver encore". Au général, Van Beveren domine le classement devant Benavides (+3'14) et Barreda-Bort (+4'45). Chez les motos, le Français Adrien van Beveren (Yamaha) a repris la main.

Barreda a bouclé les 498 km de spéciale dans la boue avec 2 min 51 sec d'avance sur Van Beveren et 8 min 02 sec sur l'Argentin Kevin Benavides (Honda), leader du général au départ.

Sainz est donc parvenu à signer sa 31e victoire d'étape sur le Dakar, la deuxième dans cette édition.

Recommande: