Panique à Hawaï après une fausse alerte au missile balistique

14 Janvier, 2018, 09:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Panique à Hawaï après une fausse alerte au missile balistique

Jim Carrey, qui possède une propriété sur l'île américaine et qui y était présent au moment de l'alerte, a publié sur son compte Twitter un message particulièrement vindicatif à l'attention du président et du gouvernements américains, l'illustrant d'une photo d'une sculpture formant un nuage de fumée après l'impact d'un missile. CECI N'EST PAS UN EXERCICE": "c'est le message que les habitants de cet Etat américain ont reçu sur leur téléphone portable, le 13 janvier vers 8h (heure locale).

La menace a été rapidement démentie par les autorités.

Selon la chaîne CNN, David Ige a précisé que le couac serait le résultat d'une erreur humaine, un employé de l'agence de gestion des urgences de l'Etat de Hawaï ayant appuyé sur le "mauvais bouton" pendant un changement d'équipe. Plusieurs d'entre eux avaient fait des captures d'écran du message avant des les poster sur les réseaux sociaux.

Le sénateur démocrate de Hawaï Brian Schatz a tweeté que l'incident était dû à une "erreur humaine", sans donner plus de précisions.

Utilisé régulièrement aux Etats-Unis pour des alertes enlèvement, le système -Amber-, qui dépend du ministère américain de la Justice, est souvent critiqué pour son manque de fiabilité.

Cette fausse alerte intervient après deux ans de tensions sur la péninsule coréenne en raison de l'accélération du programme nucléaire de Pyongyang.

D'après l'antenne d'Honolulu du service de météorologie nationale, citée par l'AFP, le message aurait été un test, envoyé par erreur.

Recommande: