Jack Lang se lâche contre Donald Trump — "Président de merde"

14 Janvier, 2018, 09:00 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump visé par un déluge de condamnations après ses propos

Samedi 13 janvier, Jack Lang s'en prend à Donald Trump avec un mot-dièse, publié sur les réseaux sociaux.

Contacté par l'AFP, l'actuel président de l'Institut du Monde arabe a confirmé que cette insulte n'était pas la conséquence d'un piratage, mais l'a justifiée: "C'est un cri du cœur, un cri de révolte après ce qu'il a dit sur les Haïtiens". Et de poursuivre: "Ce qui m'a motivé, c'est d'entendre ce type chaque heure chaque jour dire n'importe quoi, insulter".

Une référence à l'expression "pays de merde" qu'aurait employé le président milliardaire pour parler d'Haïti, du Salvador, et des nations africaines lors d'une réunion avec des parlementaires américains. L'ancien ministre de la Culture entend ainsi dénoncer les propos du chef d'Etat américain sur Haïti ainsi que sur des pays africains qu'il a qualifié de "pays de merde".

Si le président a en partie démenti ces déclarations, cela n'a pas empêché de provoquer un véritable tollé à l'international. "Ce mépris est inqualifiable". Et d'ajouter: "Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns, sur les autres". "C'est indigne de l'Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures d'émancipation", a estimé l'ancien ministre, aujourd'hui âgé de 78 ans.

Le président de l'Ima ne s'arrête pas là.

Au final, Donald Trump selon Jack Lang n'est autre qu'"un xénophobe et un raciste maladif".

Recommande: