Steve Bannon quitte la direction Breitbart News

13 Janvier, 2018, 08:51 | Auteur: Lynn Cook
  • L'ancien conseiller de Trump Steve Bannon quitte la direction du site ultra-conservateur Breitbart News

Il avait fait du site Breitbart News une machine de guerre au service de Donald Trump, aidant son élection. Désavoué par Donald Trump, par les lecteurs du site ultraconservateur et abandonné par Rebekah Mercer, importante donatrice du Parti républicain, qui possède des parts dans Breitbart, il était acculé.

Tour à tour militaire, banquier d'affaires, producteur de cinéma et de télévision, Steve Bannon est un personnage atypique beaucoup plus intéressé par les arcanes de la politique que ne l'est Donald Trump lui-même.

Ces derniers jours, Steve Bannon s'était retrouvé en plein scandale avec la publication du livre "Fire and Fury: Inside the Trump White House" ("Le feu et la fureur: A l'intérieur de la Maison blanche de Trump"), qui sortira en France en février, chez Laffont.

Bannon a tenté de limiter la casse par la suite, expliquant qu'il parlait surtout de l'ancien directeur de campagne Paul Manafort, présent à l'entrevue. La Maison Blanche l'a menacé de poursuites judiciaires pour les propos incendiaires contre le président qu'il tient dans le livre de Michael Wolff, paru vendredi. Cette rencontre est au cœur de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur les éventuelles collusions entre la Russie et l'équipe Trump pendant la campagne de 2016. Pendant sept mois à la Maison Blanche, Bannon sera l'artisan du Travel Ban, de la sortie des Etats-Unis de l'Accord de Paris notamment.

Mi-décembre, Steeve Bannon avait déjà été fragilisé par la défaite électorale, dans l'Alabama, de Roy Moore, candidat ultra-conservateur au Sénat qu'il avait activement soutenu.

À la tête du Breitbart News depuis 2012, après le décès de son fondateur Andrew Breitbart, Steve Bannon l'avait transformé en plateforme ultranationaliste dont les informations et opinions étaient parmi les plus suivies au sein de la droite dure américaine.

Recommande: