Leclerc a vendu des produits Lactalis suspects après le rappel — Lait contaminé

13 Janvier, 2018, 08:55 | Auteur: Aubrey Nash
  • Leclerc a vendu des produits Lactalis suspects après le rappel — Lait contaminé

Car sa fille âgée de 1 an a rapidement eu des boutons sur le visage, des plaques rouges et a eu la diarhée. Une amie lui avait confié qu'elle avait vu des boîtes de cette marque dans le supermarché Leclerc Drive de Rochetaillée-sur-Saône. Faire la lumière sur cette affaire de lait potentiellement contaminé par des salmonelles et découvrir s'il y a eu des failles dans les contrôles sanitaires de cette usine du groupe laitier. Après quelques jours, l'enfant semble s'être remise, elle n'a consommé que peu de lait, on peut supposer qu'elle se trouve hors de danger. Selon un communiqué du distributeur, "il apparaît que 984 produits ont malgré tout été vendus après le rappel dans plusieurs magasins" de produits Lactalis soupçonnés d'une contamination aux salmonelles. Le distributeur affirme également avoir identifié les consommateurs ayant acheté les produits. Depuis, les "Centres E.Leclerc procèdent à un audit des procédures afin d'identifier précisément les raisons de ce dysfonctionnement et de mettre en place les mesures correctives nécessaires". "D'après les analyses, les deux salmonelles, celles de 2005 et de 2017, sont extrêmement proches", a déclaré à l'Agence France-Presse le bactériologiste Simon Le Hello, confirmant une information de la Revue de l'industrie agroalimentaire (RIA).

Leclerc reconnaît ce mardi 9 janvier 2018 avoir vendu "des reliquats de produits" Lactalis dans ses magasins depuis la mesure de retrait du 21 décembre 2017. D'après l'Institut Pasteur, qui conserve les souches anciennes de salmonelles, la bactérie qui a touché l'usine le mois dernier serait la même que celle qui avait touché l'usine en 2005.

Au 20 décembre, l'autorité de surveillance Santé publique France avait recensé 35 nourrissons atteints de salmonellose en France depuis la mi-août.

Recommande: