Le gouvernement envisage de demander l'annulation du contrat avec

13 Janvier, 2018, 08:46 | Auteur: Lynn Cook
  • 9 janvier 2018 une pancarte parmi d’autres marquant la Zone à défendre de Notre Dame des Landes alors qu’une décision doit être prise dans les jours qui viennent sur le futur aéroport.  AFP

Les grands élus de l'Ouest ne désespèrent pas tout à fait.

Les six collectivités locales finançant la nouvelle plateforme et sa desserte, qui ont déjà versé 31 millions d'euros, dont 18 millions de subventions à AGO, de 2011 à 2013, ont réitéré leur refus de mettre un euro dans le réaménagement de Nantes-Atlantique, qu'ils jugent plus élevé pour le contribuable.

Si Notre-Dame-des-Landes est confirmé, une révision du contrat de concession s'impose pour tenir compte de l'important retard pris dans la réalisation de l'infrastructure et de l'évolution du trafic aérien.

Image de synthèse du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Ce sera le dernier rendez-vous de ce type avant le décision du gouvernement.

Demain, vendredi, les représentants du Syndicat Mixte aéroportuaire seront reçus à Matignon.

Matthieu Orphelin: On n'en est pas du tout là. Mais selon une information de Franceinfo, une clause dans ce contrat ne plairait pas à l'exécutif, qui étudierait la possibilité de contester le document sur le plan juridique. Le timing exact reste vague d'ici la date butoir du 31 janvier. "Il consultera autant que nécessaire", a-t-on indiqué. Un ministre du gouvernement, interrogé par Franceinfo sous le couvert de l'anonymat, juge cette clause " bizarre ", car " tellement favorable au concessionnaire ".

"Les commentaires relayés dans la presse sur une éventuelle résiliation et a fortiori une éventuelle indemnisation du concessionnaire ne traduisent aucunement une quelconque position de l'Etat", selon une source gouvernementale. En cas d'abandon du projet, l'Etat devrait verser jusqu'à 350 millions d'euros d'indemnités. Mais les anti-NDDL suggèrent une transaction avec Vinci, également exploitant de Nantes-Atlantique.

Recommande: