Attentat de la rue Copernic : non-lieu pour Hassan Diab

13 Janvier, 2018, 08:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Le suspect libano-canadien d'un attentat à Paris en 1980 innocent

Le parquet de Paris va faire appel de l'ordonnance de non-lieu rendue vendredi en faveur d'Hassan Diab, unique suspect de l'attentat devant la synagogue de la rue Copernic le 3 octobre 1980 à Paris, a appris l'AFP de source judiciaire. L'homme libanais devait être libéré ce vendredi 12 janvier, dans l'après-midi, après avoir passé trois ans en prison.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 12/01/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Il s'agit d'une surprise, car le parquet avait requis, en décembre 2017, son renvoi devant une Cour d'assises. Des parties civiles ont déclaré qu'elles allaient faire de même.

Âgé de 64 ans, le Libano-Canadien avait été extradé du Canada et mis en examen en novembre 2014, six ans après son arrestation, en vertu d'un mandat d'arrêt international.

" Cette décision dans une affaire de terrorisme d'une extrême gravité est exceptionnelle".

Recommande: