Les homards ne pourront plus être plongés dans l'eau bouillante — Suisse

12 Janvier, 2018, 15:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Les homards ne pourront plus être plongés dans l'eau bouillante — Suisse

Dans le cadre d'une révision des lois relatives à la protection des animaux, le gouvernement suisse a annoncé mercredi qu'à compter du 1er mars, il sera interdit de plonger les homards vivants dans l'eau bouillante.

Les homards devront désormais être étourdis avant d'être mis à mort.

Graf Maya, députée écologiste suisse, à l'origine de la motion, y écrit que "d'après les connaissances actuelles, ces crustacés solitaires disposent d'un système nerveux complexe et sont sensibles à la douleur". Ils sont attrapés plusieurs mois avant d'être consommés et sont stockés provisoirement dans des entrepôts frigorifiques, sans eau ni nourriture. Confinés dans des espaces étroits, ils sont condamnés à souffrir sans pouvoir bouger. À cet effet, certains conseillent même de cuire crabes et autres homards avec un départ à l'eau froide, ce qui prolonge évidemment la lente agonie de l'animal jusqu'au point d'ébullition, au lieu des quelques secondes de souffrance vécues par l'animal lorsqu'on le plonge directement dans l'eau bouillante.

"Les décapodes marcheurs vivants, tels les homards, ne peuvent plus être transportés sur de la glace ou dans de l'eau glacée".

Cette ordonnance est un compromis entre les amateurs de homards et les défenseurs de la cause animale, qui souhaitaient l'arrêt pur et simple de l'importation de homards. Les fournisseurs d'accès à internet et les éditeurs des publications devront s'assurer que les données sont complètes. Le vétérinaire Fabien Loup, interrogé par le quotidien suisse Le Temps, détaille d'autres techniques considérées comme moins cruelles pour l'animal: outre la mort par électrocution, une "incision au couteau dans la région thoracique" provoquerait un endormissement immédiat et indolore.

Victoire pour les défenseurs des animaux en Suisse. Défenseur de la cause animale versus traditions culinaires.

Recommande: