Vivarte va céder André au chausseur Spartoo

11 Janvier, 2018, 06:09 | Auteur: Aubrey Nash
  • Un magasin André le 25 janvier 2017 à Dunkerque

La société André, créée en 1896 et filiale à 100% du groupe Vivarte, écrit une nouvelle page de son histoire, en entrant en discussion exclusive avec le groupe Spartoo, société spécialisée dans le secteur de la vente en ligne de chaussures, pour le rachat de ses actifs. Durant son exercice 2016/2017, il a accusé un recul de 18% de son chiffre d'affaires.

Le chausseur André va bien être repris par l'e-commerçant Spartoo, comme "Les Echos " l'avaient annoncé ce lundi. Fondé en 2006 à Grenoble par Boris Saragaglia, qui en est toujours le PDG, Spartoo a quant à lui ouvert en 2015 son premier magasin physique. André était en vente depuis mars.

La vente d'André - enseigne historique de Vivarte qui s'appelait à l'origine Groupe André - devrait finalement être bouclée en mai prochain.

Le projet, qui a été présenté aux représentants du personnel ce mardi, pourrait se concrétiser au deuxième semestre. "Nous gardons l'ancienne [enseigne] André", a assuré Farid Elhairy (CFDT), une information que confirment les deux groupes, qui soulignent que ce "projet permettrait de maintenir l'enseigne André", dont les magasins serviront de "point de +click and collect+ pour les clients du groupe Spartoo".

1 A l'exception d'une boutique ne faisant pas partie du périmètre de l'offre.

Vivarte (La Halle, Caroll, Minelli, San Marina et Cosmoparis, Kookaï et Pataugas ayant été vendu, Naf Naf et Besson cherchant un repreneur) avait lui aussi prévu pour 2018 un plan d'investissement de 80 millions d'euros en faveur des magasins, programmant quelques ouvertures de magasins mais surtout un réagencement des boutiques et une refonte du système informatique.

Recommande: