Euralis annonce la fermeture de son site de Brive

11 Janvier, 2018, 06:12 | Auteur: Aubrey Nash
  • La coopérative qui réunit 12.000 agriculteurs pour produire notamment les foies

Euralis explique ces difficultés par "la pression sur les prix exercées en grande distribution dans un contexte économique atone où les consommateurs sont devenus particulièrement vigilants mais aussi les conséquences de la grippe aviaire, l'activité canards gras représentant 47% du chiffre d'affaires".

"Le site de Sarlat (Dordogne) serait redimensionné et repositionné sur des petites séries à haute valeur ajoutée, tandis que les usines d'Yffiniac (Côtes d'Armor) et de Maubourguet (Hautes-Pyrénées) se développeraient avec l'intégration de nouvelles activités". "Les sites industriels connaissent un taux de sous-activité chronique, autour de 50% en moyenne, et les coûts logistiques sont surdimensionnés par rapport au volume d'activité." .

Au final, 313 postes seraient supprimés, 157 autres créés et 44 reclassements internes seraient envisagés.

Le Pôle alimentaire regroupe les activités foie gras et traiteur du groupe Euralis, avec des marques fortes, comme: Rougié, pour les professionnels de la gastronomie en France et à l'international; Montfort, présente dans toutes les grandes enseignes de la distribution en France; Jean Stalaven, le traiteur leader fournit les commerces de proximité et la restauration. Le groupe prévoit une rationalisation de son outil de production, mais aussi d'investir plus de 45 millions d'euros sur trois ans pour pouvoir ensuite partir à la conquête de nouveaux marchés. Sur l'exercice 2016-2017, cette crise aviaire a entraîné une perte de 22 millions d'euros pour Euralis, autant que l'année précédente.

L'information et la consultation des représentants du personnel débutera le 19 janvier prochain. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: