Affaire Dupont de Ligonnès. Intervention de la police au monastère de Roquebrune

10 Janvier, 2018, 00:20 | Auteur: Lynn Cook
  • Des journalistes se massent devant un monastère à Roquebrune-sur-Argens dans le Var le 9 janvier 2018

Des policiers de la PJ de Nantes, assistés de leurs collègues de Toulon, ont été dépêchés dans cette commune du littoral varois, a précisé cette source à l'AFP après la révélation par Ouest-France de cette opération dans le monastère du Saint-Désert.

Depuis la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès, de nombreux témoins pensent l'avoir vu, en France voire même à l'étranger. Pour rappel, Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d'avoir tué son épouse et ses quatre enfants au printemps 2011 avant d'avoir pris la fuite. Mais après deux heures de recherches, aucune interpellation n'a lieu. Depuis sept longues années, le seul suspect est dirigé contre le père de famille, introuvable jusqu'à aujourd'hui.

Le 21 avril 2011, Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants, de 13 à 20 ans, sont décédés et leurs corps ont été placés sous la terrasse du domicile familial, à Nantes. Ils se sont déployés peu avant 9 heures autour de ce monastère du Var qui accueille une communauté de frères carmélites, des moines qui ont fait vœu de silence.

Dans l'affaire Dupont de Ligonnès, du nom de ce père de famille porté disparu depuis le 15 avril 2011, les enquêteurs sont souvent revenus dans cette région.

Pour rappel, Xavier Dupont de Ligonnès avait effectué plusieurs séjours à l'abbaye de Sainte-Madeleine dans le Vaucluse à la fin des années 80, en rupture avec le Vatican et où la messe est toujours célébrée en latin.

Recommande: