Plus de 200.000 Salvadoriens perdent leur statut protégé — États-Unis

09 Janvier, 2018, 02:05 | Auteur: Lynn Cook
  • Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson avait estimé en novembre que plus de 300 000 migrants d’Haïti et d’Amérique centrale ne devraient plus bénéficier de ce statut spécial ouvrant ainsi la porte à leur expulsion

Le ministère de la Sécurité intérieure (DHS) a annoncé la suppression d'un statut spécial (TPS) qui empêche l'expulsion de plus de 200 000 Salvadoriens résidant aux Etats-Unis. Elle a souligné que le Salvador avait reçu beaucoup d'aide internationale et que la plupart des infrastructures du pays avaient été reconstruites depuis le tremblement de terre.

Ralph Goodale a jugé que le délai de 18 mois donné aux Salvadoriens permet au Canada de s'organiser.

En novembre, l'administration Trump a mis fin au statut de protection temporaire des ressortissants d'Haïti et du Nicaragua.

Salvadoriens pourraient être exclus des Etats-Unis.

La mesure, semblable à celle qui vise les ressortissants haïtiens, pourra entraîner un nouvel afflux de demandeurs d'asile vers le Canada.

Le gouvernement fédéral canadien s'est préparé à la possibilité d'une nouvelle vague migratoire. "Un plan de contingence, dont les détails n'ont pas été rendus publics, a aussi été préparé".

Recommande: